Publié le

Tout savoir sur l’alarme anti-intrusion

La sécurité maison et de ces occupants est l’une des préoccupations de nombreux ménages. L’alarme anti-intrusion est une solution efficace pour se protéger des cambriolages. Sur le marché, vous trouverez différents types d’alarmes, vendus séparément ou en kit. Ces derniers peuvent être sans fil ou filaire. Les modèles filaires sont idéals pour les maisons en cours de construction. Par contre, une alarme sans fil gsm est parfaite pour une maison déjà bâtie.

Quels sont les éléments composant une alarme anti-intrusion ?

Une alarme anti-intrusion est constituée de deux types de détecteurs, dont les capteurs de mouvements et les détecteurs d’ouverture. Les premiers types permettent de repérer un passage ou un déplacement, tandis que les seconds se déclenchent lorsqu’une porte ou une fenêtre est ouverte.

Le système comporte également une centrale recevant les signaux des capteurs. Cette centrale permet aussi de faire le paramétrage de votre alarme maison pas cher dans votre maison.

Puisqu’il s’agit d’un système d’alarme, elle est pourvue d’une sirène qui hurle en  cas d’intrusion. Celle-ci fait fuir l’intrus et prévenir en même temps le voisinage.

Enfin, un système d’alarme peut être pourvu d’un transmetteur GSM informant le propriétaire par téléphone que l’alarme est déclenchée.

Quels sont les différents capteurs ?

Il existe de nombreux capteurs pour une alarme anti-intrusion. Pour l’extérieur, il y a les détecteurs infrarouges actifs. L’alarme maison se déclenche en cas de coupure d’un faisceau infrarouge par un intrus. Il y a aussi la barrière hyperfréquence. Ce type de capteur détecte la présence d’un intrus en détectant la perturbation que créée sur l’hyperfréquence. En outre, les câbles enterrés sont également des capteurs très utilisés en extérieur. Ils détectent par magnétisme ou par pression le passage d’un individu.

Ensuite, il y a les capteurs périmétriques. Ces derniers vont détecter et signaler la détérioration d’un accès. On trouve les détecteurs d’ouverture qui détectent l’ouverture d’une fenêtre ou d’une porte grâce à un contact magnétique. L’alerte se déclenche dans le cas où le contrat est rompu. À noter qu’il y a plusieurs types de détecteurs d’ouverture selon le niveau de sécurité. Notamment, il y a les détecteurs qui réagissent à une détérioration sur une paroi vitrée ou un carrelé. Il y a aussi les capteurs rideau pouvant détecter la présence d’un intrus via un faisceau de détection. Par ailleurs, les détecteurs sismiques vous informent en cas de tentatives d’intrusion par percement d’un mur.

Comment fonctionne une alarme anti-intrusion ?

Une alarme anti-intrusion est au final très simple. Les capteurs se placent dans les pièces ou les endroits où personne ne passe la nuit ou pendant votre absence. Quant aux détecteurs d’ouverture, ceux-ci seront installés sur les portes et les fenêtres. Quand un mouvement ou une ouverture est signalé, la sirène se met à hurler. Toutefois, ce sont les pièces et les ouvertures donnant sur l’extérieur qui doivent être équipées. Il est, en effet, primordial que le système se déclenche dès la tentative d’intrusion.

Vous devrez prévenir vos voisins au moment de l’installation d’une alarme anti-intrusion. Si vous vivez dans un coin plus reculé et sans voisinage, une alarme sans fil gsm devient indispensable.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*